Paysage sans repères

Il était devant une page blanche, comme tant d’autre avant lui. Il avait le sentiment d’être là, contemplant un paysage sans repères. Tous avaient déjà quitté cette étrange endroit, mais lui attendit patiemment. Seul, il attendait que la vie se forme et émane de cette terrible blancheur. Il voulut découvrir ce qui vivait en lui. Persévérant durant des heures, le brouillard blanchâtre se dissipa et fit place à une magnifique vu dont lui seul en était le spectateur.

© Texte et image par Marc-André Huot.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Instagram: @huotart
Facebook: https://www.facebook.com/huotart/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :