La demeure du vivant

Le temps, laissant poussière derrière lui tout ce qu’il frôle, jette son regard droit devant. Un jour je le vis passer près de moi et me mis à l’interpeller. Le temps s’arrêta et changea son regard en ma direction. Tout autour de moi se reconstitua et j’ai vu qu’en toute chose résidait le vivant.

© Texte et image par Marc-André Huot.

2017_07_21 - Baie-Saint-Paul 7x10bbb.jpg

Graphite

Instagram: @huotart
Facebook: https://www.facebook.com/huotart/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :