Blog

Souplesse

Savoir s'adapter aux aléas de la vie, c'est ce que l'arbre fait toujours puisqu'il ne peut s'enfuir. Il réoriente ses forces afin de poursuivre son parcours. Il prend des formes qu'il n'aurait surement pas pris dans d'autres circonstances. Mais jamais il  ne s'en plaint. Il continue sa croissance en incorporant tout les durs coups qu'il... Lire la Suite →

De l’autre côté du mur

Comme une conversation inaudible parvenant de la pièce voisine, je savais qu'il y avait quelque chose d'intéressant qui se déroulait de l'autre côté. Les sons sourds et lointains ne parvenaient pas clairement jusqu'à moi. Quelques imperceptible bruissement de feuillages mêlés au travers le souffle du vent, le son d'un insecte passant près de moi  ou... Lire la Suite →

Bienvenu

Le contact entre lui et la nature était si peu fréquent qu'il s'en méfiait comme d'un inconnu. Il n'avait eu que très peu de contact avec la nature sauvage depuis longtemps. Il se glissait doucement sous les arbres en avançant que très lentement. Il prenait soin de poser ses pas soigneusement, évitant de piétiner certaines... Lire la Suite →

L’évidence cachée

Parmi les innombrables arbres se cachait une merveilleuse forêt. Ce n'était plus juste une agglomération de tiges de bois à la verticale, mais l'interaction des arbres par de multiples moyens plus ou moins subtiles. Parfois le souffle du vent, lentement poussait une pomme de pin et finissait par dévaler une petite pente allant buter sur... Lire la Suite →

Le poids du silence

En cette journée d'hiver, il regardait la forêt, calme et dénudée. Son regard évaluait la scène comme étant une toile plutôt grise et neutre. Seul quelques feuilles de hêtre couleur ocre frémissantes lui faisant croire tantôt à un oiseau, plus tard à une petite bête. D'ailleurs il aperçut plusieurs de leurs traces dans la neige... Lire la Suite →

Le calme après la tempête

Chaque pas qu'il entreprenait se multipliait par deux. Le temps semblait avoir été substitué par les pas répétitifs, mais leur irrégularité le transportait dans un endroit sans repères. Le brouillard, le froid et la pluie cinglante le ramenait à lui-même et ses propres limites. Dans ces conditions, les distances se mesuraient en terme de volonté.... Lire la Suite →

Après le boulot

Acier, froideur, stress et cadence effrénée. Lourdeur, épuisement mental, répétition et gestes conditionnés par des procédures jamais remises en question. Heureusement la cloche sonne et la journée à l'usine est finalement terminée. L'ouvrier était assommé par une dure journée au travail. Il décida donc de s'arrêter un instant dans un petit boisé qu'il croisait tout... Lire la Suite →

Élévation

Gravir une montagne. Regarder vers le haut et penser pouvoir atteindre le sommet. Ce sentiment de détermination qui habite le randonneur au pied de la montagne. Enveloppée par les nuages, la hauteur de celle-ci paraît encore plus grande. L'illusion de l'infranchissable s'installe sournoisement, mais il est encore tôt et il s'est résolu à atteindre le... Lire la Suite →

Kamouraska

Portée par le fleuve, une belle souche d'arbre termina son voyage sur les berges de Kamouraska. Salée par les eaux du fleuve St-Laurent, sa couleur était devenue pâle, presque blanche. Au loin, l'odeur légère d'un feu de bois se mélangeait à celle du varech laissé par le retrait de la marée. Découvrant moi aussi ce... Lire la Suite →

L’orage

Après avoir progressé quelques heures en montagne, l'orage s'est insinué entre le marcheur et la forêt. Au premier abord il considéra ce moment comme une intimité interrompue entre lui et ce somptueux décor. Peut-être que cette pluie faisait partie de cette conversation secrète? Quelques mots supplémentaires pour alimenter cet échange? Croyant que la brume tendait... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑