Au creux de l’arbre

Le vieil arbre était si creux qu'il contenait tout l'univers en lui. Il était sénescent et commençait à dépérir lentement perdant ainsi sa forme. Il se décomposait nourrissant ses propres racines perdant peu à peu l'appétit. Demeurant dans l'esprit de ceux qui l'avaient croisé auparavant, il avait déjà déposé ses fruits en lieux surs avant de... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑