À l’abris des regards

Il y avait un passage au beau milieu de la forêt. Ce lieu était semblable à la tanière d’un loup. C’était là l’antre d’une mystérieuse créature étrangère. Il était partagé par des sentiments de peur face à l’inconnu et d’espoir de découverte. Il hésita quelque temps et sentit ses jambes se ramollir. Croyant être sa dernière option dans les circonstances, il finit par s’abandonner dans les obscurs corridors tapissés de racines et de pierres. Il pénétra dans un monde à l’envers. Les arbres semblaient pousser de façon inversée. Les racines devenant branches et le haut connectant avec le bas. Était-il lui-même retourné au début tel un fœtus dans le ventre maternelle? Cette quiétude lui permit enfin d’écouter ce qu’il avait à se dire.

© Texte et image par Marc-André Huot.

2017_09_21 - Hole

Graphite 7″ x 10″.

Instagram: @huotart
Facebook: https://www.facebook.com/huotart/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :